Blog

La neurodiversité à l’école

Selon Speranza (2020), la question de l’égalité des chances à l’école a longtemps été associée aux critères sociaux. Aujourd’hui, de nouvelles perspectives émergent à travers le concept de neurodiversité. Celui-ci remet en question les normes éducatives traditionnelles et propose un modèle plus inclusif, reconnaissant la diversité des profils cognitifs.

 

La neurodiversité dans le contexte éducatif met en lumière la nécessité d’adopter une approche adaptable et adaptée pour favoriser la réussite des élèves. Plutôt que de suivre un modèle linéaire, les enseignants peuvent s’adapter à la diversité des besoins et des stratégies d’apprentissage spécifiques à la neuro-atypie. C’est pourquoi il est important de comprendre à distinguer les profils atypiques chez les enfants scolarisés le plus tôt possible ainsi que les troubles qui y sont parfois associés (troubles des apprentissages [Dys], TDAH, trouble du comportement …).

 

En adoptant cette perspective, les écoles peuvent créer un environnement où chaque élève est valorisé avec ses spécificités neurocognitives.

Source : Speranza, J. (2020). Le concept de neurodiversité peut-il révolutionner l’école ? Rhizome, N° 78(4), 6‑7. https://doi.org/10.3917/rhiz.078.0006

 

Qu’est-ce que la neurodiversité ?

La neurodiversité est un concept qui reconnait des processus de fonctionnements cognitifs chez l’être humain. La notion de neurodiversité met en avant plusieurs concepts tels que :

  • Le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA-H)
  • Le Handicap Intellectuel
  • Le Trouble du spectre de l’autisme (TSA)
  • Les troubles de la communication (du langage, de la pragmatique, …)
  • Les troubles spécifiques des apprentissages (troubles DYS)
  • Les troubles moteurs
  • Les TICS (ex : le Syndrome de Gilles de la Tourette)

Cependant, lorsque l’on parle de neurodiversité, on se réfère aux différences neurologiques qui composent le genre humain et non forcément aux troubles qui y sont associés. Une partie non négligeable de la population mondiale présente une particularité cognitive ou un fonctionnement cognitif dit “atypique”.

Pour certains experts, il existe bien d’autres différences neurologiques qui sont aussi liées au concept de neurodiversité, comme par exemple le Haut Potentiel Intellectuel (HPI), la bipolarité, les troubles psychotiques ou autres.

Il est important de comprendre que la neurodiversité est un concept qui engloble la diversité cognitive de toute personne “neuro-typique” et “neuro-atypique”. Elle apporte des perspectives et des compétences variées pour notre société. Il nous semble essentiel de garder la notion de spectre de l’atypisme où chauqe personne garde sa personnalité individuelle, son parcours et ses propres perspectives.